Trainer Gae : Le muay thai à la vie à la mort from Stan Vrj on Vimeo.

Trainer Gae : Le muay thai à la vie à la mort

Trainer Gae : L’entraineur de Muay Thai des farang.

De son vrai nom Ajarn Gae Sur KeawSuek, Trainer Gae est l’entraineur de Muay Thai le plus populaire de ces 10 dernière années.
Pour Trainer Gae, le Muay Thai commence à l’âge de 4 ans dans le temple de sa ville natale Suthat Muangmun, dans la province de Nakhon Sawan, à 200km au nord de Bangkok. Payé 20 bath par combat, 50 centimes d’euros, Il utilise cet argent pour s’acheter vêtement et nourriture. Pendant 4 ans sans avoir eu aucun entrainement les combats s’enchainent, comme la plupart des garçons de son village. A 8 ans, repéré par un entraineur de son village et obtient une place dans un gymnase où on lui enseigne le Muay Thai et se professionnalise. « Je ne connaissais rien au combat, je savais juste balancer mes bras, ils m’ont appris le « Muay Thai Footwork » pendant 8 mois.

Dans ce gym ils souhaitent prendre le temps. Travailler chaque technique pour qu’elles deviennent naturelles. « N’importe quel enfant aurait abandonné après la première semaine mais on avait aucun autre choix de vie ».
Pendant 10 ans les combat rythment sa vie dans sa province et à Bangkok tout en poursuivant sa formation.
« Nous étions environ 30 à dormir dans la même chambre, partageant les mêmes toilettes. On était une famille ».
Hélas à 19 ans blessé à l’issue d’un combat à la hanche il dois arrêter le combat. C’est pourquoi il accepte un poste d’entraîneur dans son gym natale
Mais son périple ne s’arrêtent pas là, selon la tradition Thaïlandaise, il faut passer 7 jours dans un monastère en tant que moine, c’est une forme de rythme initiatique. « Quand je suis arrivé au monastère, j’ai expérimenté tellement de paix et d’amour que les jours se sont transformé en semaine, les semaines en mois et avant que tu le comprennes 10 ans avaient passées ».

Après 10 ans, son désir de revenir à la vie normale s’amplifie et il quitte le monastère. S’enchaine petits boulots, garde, agent de sécurité avant de se rendre compte de son unique talent et but : le Muay Thai. Mais après 10 ans sans pratiquer, complexe de retourner dans ce milieu. Par chance, un centre de formation décide de l’employer. « Le patron a pris une paire de Pao et m’a dit de lui montrer ce que je savais faire. J’ai commencé par les enfants, en reprenant la formation que j’avais eu enfant. Puis j’ai entrainé les combattants professionnels ».

Enchaînant les entrainements, jusqu’à se retrouver embauché à Koh Samui et à devenir l’entraineur star des « Farang », étranger.
En 2011, il rejoint Elite Fight-Club, là où je l’ai rencontré, où il est toujours l’entraineur en chef. Il entraine les meilleurs combattants étrangers en Thaïlande et reste une icône reconnue dans le monde entier.
Son style d’entrainement unique, le rend indispensable pour tout bon combattant.

Pour toutes demandes de devis ou d'information  C'est ici !
close
open